À la une En ville

Semaine bleue
/ Générations si proches

La Maison des seniors, et ses partenaires associatifs et institutionnels, ont concocté une quinzaine de rendez-vous pour cette initiative nationale. Objectif cette année : casser l’isolement des personnes âgées en favorisant les échanges avec les jeunes.
Tiré du film "Hier ce sera mieux"
Tiré du film "Hier ce sera mieux"
 
La Semaine bleue, initiative nationale en direction du 3e âge durera, à Saint-Denis, du 30 septembre au 12 octobre et aura pour thème « Si loin, si proches… ». Ce choix part du constat de la Maison des seniors : le principal problème qui se pose 
avec l’avancée en âge, c’est l’isolement. L’équipe a concocté, avec l’aide de partenaires associatifs ou institutionnels, une quinzaine de rendez-vous : animations, débats, rencontres et conférences, création d’un jeu (1) avec pour but de rompre avec cette mise à l’écart des anciens. Mission que la Maison des seniors remplit tout au long de l’année. Comme l’an passé, ses portes seront ouvertes samedi 7 octobre, jour de la Fête de Saint-Denis, une occasion pour les Dionysiens de connaître ce lieu et pour les plus de 60 ans de se faire connaître.

« une partie de babyfoot avec les jeunes »

Avec l’exposition Regarde-moi de l’antenne dionysienne de l’association des Petits frères des pauvres (lire p. 14), la projection en avant-première de Hier, ce sera mieux à l’Écran, dimanche 8 octobre à 14 h, constitue un des moments forts de cette Semaine bleue. Trois ans et deux séjours dans des centres de vacances de la ville, le premier à Fondettes (Indre-et-Loire) et le second à Saint-Hilaire (Vendée), ont permis de concrétiser ce projet intergénérationnel. Philippe Fenwick de la Compagnie Zou a réalisé cette vidéo à partir du travail du photographe Manuel Braun et de celui d’Amandine Casadamont, preneuse de son. Tous les trois ont accompagné les rencontres et les séjours de la douzaine de participants. Ce film n’aurait pas vu le jour sans les financements de la Ville et l’investissement des animateurs de la Maison de seniors et de l’espace jeunesse centre-ville.
 
Joseph 82 ans, un des protagonistes, n’en conserve que des bons souvenirs. « Je continue à passer la porte de l’espace jeunesse. Je fais parfois une partie de babyfoot avec les jeunes. On n’a pas connu les mêmes problèmes qu’eux. À mon époque, on quittait un patron, cinq minutes après on en trouvait un autre. » Sarah, 19 ans, en garde deux mots : « solidarité, générosité ». De son côté, Chaynese, 18 ans également, s’est associée au projet, avec peu d’enthousiasme au départ. Elle a finalement apprécié le récit des seniors sur le Saint-Denis d’avant. « On a vécu beaucoup de moments forts, comme ce zouk avec George à Saint-Hilaire. Certains avaient des a priori sur les jeunes Dionysiens. On a pu leur montrer que tous les jeunes ne sont pas des arracheurs de sac. Le 8 octobre, à la projection du film, c’estprévu, je serai là. » 
 
 
(1) Programme complet sur http://ville-saint-
denis.fr/actualite/semaine-bleue-si-loin-si-proches. Du 30 septembre au 12 octobre. 
 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur