À la une En ville

Retour à la semaine de 4 jours
/ On fait quoi après l’école ?

La Ville présente en ce moment sa nouvelle organisation périscolaire, suite au retour de la semaine de quatre jours d’école.
Formation réduite pour la réunion au groupe scolaire Diderot le 12 juin
Formation réduite pour la réunion au groupe scolaire Diderot le 12 juin

Dès septembre, les écoles reviennent à la semaine de 4 jours. La deuxième réunion (1) d’information sur cette nouvelle organisation s’est tenue le mardi 12 juin au sein du groupe scolaire Diderot, à la Plaine.Seuls deux parents, Aline et Hakim ont répondu présent, en raison d’un problème d’affichage au sein des écoles. Fabienne Soulas, maire adjointe à l’enfance, et Suzanna De la Fuente, maire adjointe à la vie scolaire, ont expliqué les différents changements qui seront opérés, en termes de fonctionnement du temps scolaire et des accueils de loisirs (soirées et mercredis). Les enfants iront à l’école de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30 les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Le soir, en semaine, ils pourront bénéficier d’aide aux leçons et du club lecture, à 17h après le goûter, en alternance avec des ateliers. Ceux qui ne restent pas à l’école pour le goûter auront la possibilité de participer aux ateliers d’animation permanente dès 17h45 (fin à 19h). Le mercredi, les sorties à la journée sont remises en place. Les enfants pourront prendre part à divers ateliers (arts plastiques, musée, danse). Nouveauté proposée par la municipalité : les activités en ludothèques. Pour Hakim, « une journée entière consacrée à des activités, c’est bien car tous les parents n’ont pas les moyens d’emmener leurs enfants à des sorties ».

800 000 € de manque à gagner par an

Le retour à la semaine de 4 jours – mercredi libéré et fin de l’école à 16h30 – a été voté à Saint-Denis par consultation citoyenne en décembre dernier. 70% des familles dionysiennes s’étaient prononcés pour. Ce changement a un coût pour la Ville : 800 000 euros par an, selon Fabienne Soulas. Suite au passage à la semaine de 4 jours, la Ville n’est en effet plus éligible au fonds de soutien de l’État délivré aux communes pour le développement des activités périscolaires. Mais cette perte pourrait être compensée par « le Plan Mercredi » annoncé par le gouvernement, précise l’élue. Suzanna De la Fuente regrette pour sa part l’absence de vrai bilan sur ce que la semaine de 4 jours et demi a apporté. « On repasse à une nouvelle réforme sans aucun bilan de fait, ça affecte les collectivités et, surtout, ça affecte les enfants. »

Yslande Bossé

(1) Prochaines réunions sur les nouveaux rythmes scolaires : vendredi 22 juin, 17h30 (élémentaire Jean-Vilar), mardi 26 juin, 17h (élémentaire René-Descartes), mercredi 27 juin, 18h (école Anatole-France), jeudi 5 juillet, 17h (maternelle Saint-Léger). 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur