À la une En ville

Université Paris 8
/ Examens perturbés

Le blocage de l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, entamé début avril, se poursuit. Les examens de fin d’année s’en trouvent notamment perturbés.
Plus d'un mois de blocage déjà à Paris 8
Plus d'un mois de blocage déjà à Paris 8

Depuis le 3 avril, les étudiants opposés à la loi ORE, qui introduit notamment une certaine sélection à l’entrée de l’université, bloquent le campus de Paris 8. D’abord complet, le blocage a été assoupli depuis la mi-avril. Et de fait en ce début mai les personnels administratifs sont au travail, la bibliothèque universitaire fonctionne, tout comme le restaurant et la cafétéria du Crous. Les commerces de photocopie et les sandwicheries ne sont pas en reste. Pour autant, l’heure n’est pas encore au retour à la normale dans la fac dionysienne. Les murs abondamment tagués portent les stigmates de l’occupation (1). Du mobilier a été vandalisé (2). Et l’entrée principale du campus reste condamnée.

Validation universelle du semestre

Mais alors que la période des cours a officiellement pris fin le 20 avril, le souci du moment est la perturbation des examens. La situation est floue et les options choisies très différentes. De l’annulation pure et simple de l’examen final (pour ne tenir compte que du contrôle continu) à des tentatives de partiels à domicile dans les conditions d’examen (envoi du sujet par mail à 9h, rendu des copies par mail à 12h). Les plus téméraires des professeurs ont pensé pouvoir forcer le blocus en organisant des épreuves au sein de l’université, mais les étudiants bloqueurs veillent au grain. « On fait des tours dans la fac et si on tombe sur des étudiants en examen on empêche sans violence l’épreuve de se dérouler, témoigne Zelda pour qui la solution est ailleurs. Avec mes camarades bloqueurs nous militons pour une validation universelle du deuxième semestre »… afin notamment de ne pas pénaliser les étudiants étrangers et sans papiers dont la présence en France peut être conditionnée à la réussite de leurs études, ni les étudiants salariés pour qui l’examen final est le seul à valider leur semestre. Les bloqueurs réclament au passage l’annulation des rattrapages ainsi que l’allongement du délai de rendu des mémoires de licence et master.

L’assemblée générale ce vendredi 4 mai a validé la prolongation du blocage jusqu’à la prochaine AG, jeudi 10 mai. Alors que d’autres campus voient les occupations levées, Paris 8 pourrait donc devenir un point de convergence. La situation est partie pour durer, encore au moins un peu, car comme le résume Zelda « les vacances ne sont dans l’esprit de personne ».

Yann Lalande

(1)   La présidence qui ne souhaite pas s’exprimer n’a pas communiqué d’estimation du coût total des dégradations.

(2)   Les étudiants bloqueurs nient toute implication dans les diverses dégradations constatées, imputées à des gens extérieurs à l’université. 

Réactions

@Yann Lalande - Vous écrivez "la Présidence ne souhaite pas s'exprimer " ... Je complète votre information : la Présidence est en exil ! A Guernesey ? l'Ile d'Elbe ? ... Ste-Héléne ?

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.