À la une Cultures

Websérie contre la « grossophobie »
/ Elles sont pas contentes !

Marie Lacassin et Clémence Mérigot sont jeunes, comédiennes et enveloppées. Lasses de courir les castings pour ne décrocher aucun rôle en raison de leur silhouette, elles ont lancé une websérie à leurs mesures sur YouTube.

Elles ne sont pas contentes et le font savoir ! Le duo de comédiennes à l’origine de la websérie Pas contentes tente de sensibiliser le public à la « grossophobie » à travers des formats courts aux thématiques variées que le binôme partage sur YouTube. Ces sketches qu’elles co-écrivent (une douzaine pour l’instant) sont une façon pour Marie Lacassin et Clémence Mérigot d’exorciser les moments difficiles qui hantent encore leurs souvenirs. Des auditions réussies mais qui n’aboutissent qu’à des remarques désobligeantes, les découragements qui s’ensuivent et la pénibilité de trouver une place dans le milieu du cinéma. Pourtant, les deux jeunes auteures ont de l’expérience. Formées à l’École internationale de création audiovisuelle et de réalisation (EICAR) à la Plaine, puis au Giles Foreman Centre for Acting Paris (GFCA), elles ne manquent pas de ressources. Leur tort ? Un embonpoint pas conforme aux canons de beauté exigés par le cinéma français, de l’aveu même des responsables de casting et autres professionnels du milieu.

« À la fin de mes études, tout le jury m’avait félicitée sur ma prestation et m’a expliqué que j’avais le jeu d’un premier rôle, raconte la pétillante Marie Lacassin. Mais ensuite, on m’a dit très clairement de partir à Londres si je voulais faire carrière. » Abasourdie par ce discours, la comédienne en herbe tente de réagir et entame un régime drastique. « C’était une façon de se faire du mal aussi, comme si j’avais commis une faute, confie-t-elle. Mais c’était stupide. J’ai donc arrêté et je me suis dit que je devais m’accepter comme je suis et c’est là que j’ai pensé à passer à la vitesse supérieure. »

L’idée d’une websérie humoristique trottait déjà dans la tête des deux amies qui avaient pour habitude de se retrouver entre leurs cours d’actorat pour écrire des saynètes. Alors, elles ont puisé dans l’injustice qu’elles ont subie (et subissent encore) pour en faire un moteur d’écriture. « Ils ne veulent pas de nous au cinéma ? Tant pis. On va faire le nôtre sur YouTube. » Et les messages de soutien s’accumulent. Elles sont mêmes devenues de petites stars locales dans le Maine-et-Loire, région dont Marie Lacassin est originaire. Depuis les débuts en décembre 2016, les tournages ont lieu dans le petit appartement de Marie situé à Front-Populaire. La Dionysienne de 24 ans entend bien poursuivre son combat contre la discrimination dont elle et tant d’autres sont victimes. « Le rire amène à une certaine réflexion. Vous voyez, ça ne vous dérange pas de nous voir dans ces vidéos, alors au cinéma non plus, non ? », défend-t-elle.

Il existe bien sûr des propositions de rôle, mais formulées pour des personnages secondaires et clichés, souvent dans le registre comique. « Ça marche aussi dans l’autre sens, estime Marie. Une amie super bien foutue me racontait qu’elle n’avait que les rôles d’idiote ou de bimbo… J’ai aussi un ami noir qui ne se voit proposer que des rôles de voyous. Pour les casteurs, il y a déjà Omar Sy… » Quant à Clémence, un peu découragée, elle a choisi de s’orienter vers l’hôtellerie de luxe tout en gardant un pied dans le cinéma. Au final, c’est le cinéma français (agents comme producteurs) qui est sclérosé. À travers leurs sketches plein d’autodérision, les deux youtubeuses souhaitent adresser un conseil aux femmes confrontées à la grossophobie : « Il faut défendre ses valeurs et se donner les moyens pour aller au bout de ses rêves. Dans la vie, il faut se battre ! » Le message est sans équivoque. Pour les deux actrices, la websérie Pas Contentes fonctionne comme un exutoire et, si le succès prend de l’ampleur, elle pourrait être un beau pied-de-nez à l’industrie du cinéma français qui tente de garder la ligne, au prix de nombreux talents gâchés.

Maxime Longuet

Sur YouTube : #PasContentes

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.