À la une Cultures

Street Art Avenue
/ Deuxième couche !

Le linéaire, le long du canal Saint-Denis allant du bassin de la Maltournée, porte de Paris, jusqu’au parc de la Villette, compte désormais 17 fresques monumentales.
La création Kabamba signée Guaté Mao, visible sur les piliers du périphérique.
La création Kabamba signée Guaté Mao, visible sur les piliers du périphérique.

Lancée il y a un an sur les berges du canal Saint-Denis, la Street-Art Avenue a inauguré sa deuxième saison samedi 8 juillet au parc Eli Lotar d’Aubervilliers. Le parcours Aucwin qui se déploie du tunnel du bassin de la Maltournée jusqu’au parc de la Villette en passant par le Stade de France s’enrichit de six créations. Guaté Mao, pochoiriste dionysien qui avait réalisé en 2016 les ornements sur les silos Cemex d’Aubervilliers, investit cette fois-ci les piliers du boulevard périphérique à la frontière entre Paris et sa banlieue. L’œuvre est en cours de réalisation. Mais pour cette deuxième salve de la Street Art Avenue, de nouveaux artistes et « possees » sont à découvrir.

Parmi ces nouvelles signatures on retrouve ZDEY qui s’est attaqué au soubassement de l’autoroute A86, quai Adrien Agnès, à Aubervilliers. Les graffeurs Dizzy et Fimo ont apposé leurs compositions abstraites et colorées sur les piliers de l’autoroute A86 à Aubervilliers. Les Sœurs Chevalme, artistes résidentes du 6B connues pour leurs projets menés avec les habitants du Centre-Ville de Saint-Denis, ont réalisé quant à elles une fresque aux tonalités aquatiques sur le « mur Truffaut », avenue du Général de Gaulle. Enfin, La Dewolf a peint un linéaire sous le pont du bassin de la Maltournée.

Et pour animer ce boulevard de l’art de rue, le graffeur Brokovich assurera des ateliers participatifs sur l’ensemble du parcours. Rendez-vous pour une initiation destinés aux enfants et adolescents mardi 11 juillet de 14h à 17h30 à la médiathèque Ulysse et le mercredi 12 juillet à la médiathèque Paul Eluard d’Aubervilliers. Une visite guidée de l’ensemble de la Street Art Avenue sera assurée par un artiste et aura lieu le dimanche 23 juillet de 15h à 17h (tarif 8€). Des croisières se tiendront le samedi 19 août au départ du 6B à 15h30 avec une arrivée au Bassin de la Villette à 18h. Une autre journée croisière aura lieu dimanche 27 août. Un premier trajet partira depuis la Villette de 12h à 14h avant de rejoindre Porte de Paris, et un deuxième trajet partira de Porte de Paris à 14h30 pour débarquer à la Villette à 16h30.

Au total, cette Street Art Avenue augmentée compte dix-sept fresques monumentales. Pour les réaliser il a fallu beaucoup de peinture et deux fois plus d’huile de coude. « Avec Dizzy nous avons mis cinq jours en travaillant 12 heures par jour quasiment sans arrêt, dévoile Fimo, graffeur installé récemment à Aubervilliers qui a tenu à faire échos à la panthère d’Alexandra Arango. C’est la première fois qu’on fait quelque chose d’aussi colossal et on est assez fiers du résultat et de pouvoir faire partie de la Street Art Avenue ».

Au fil du canal

L’inauguration de la seconde partie de la Street Art Avenue faisait échos au lancement du programme estival « Au fil du canal ». Sa mise en place permettra aux dionysiens de profiter des berges du canal Saint-Denis de différentes façons : Croisières, animations, running visites, une partie de pêche urbaine (street-fishing) …

Jusqu’au 23 juillet, des navettes commentées partiront les vendredis (12h à 13h), les week-ends et jours fériés (11h à 18h, jusqu’à 17h le dimanche), depuis les embarcadères De Geyter (square) et Dionysos (passerelle du Franc-Moisin) pour explorer le canal sous un nouvel angle.  Vendredi 14 juillet, l’association Naturlish Academy initiera les potentiels néophytes à la culture du street-fishing de 12h à 17h à l’embarcadère Dionysos. (Activité gratuite, prêt de matériel, nombre de places limité). Samedi 22 juillet, la transhumance des moutons se fera par le canal Saint-Denis jusqu’au centre-ville avec un départ à la Cité des Sciences.

Le programme complet de l’édition 2017 « Au fil du canal » est à retrouver sur le site de l’Office du Tourisme et de Plaine Commune.

 

Projet mené conjointement par le Département de la Seine-Saint-Denis, l’Office de Tourisme Plaine Commune Grand Paris, Plaine Commune, et les villes d’Aubervilliers, de Paris et de Saint-Denis. Visite proposée par l'Office de Tourisme de Plaine Commune Grand Paris. Pour le tarif adhérents à 6€, inscription indispensable auprès de l'Office de Tourisme au 01 55 870 870 ou infos@plainecommunetourisme.com

Maxime Longuet

Réactions

I’m really enjoying the design and layout of your website. It’s a very easy on the eyes which makes it much more pleasant for me to come here and visit more often. Did you hire out a designer to create your theme? Outstanding work <a href=https://Indianfestivalx.com/Lakshmipuja SMS 2017//> Lakshmi Puja SMS 2017 </a> <a href=https://Indianfestivalx.com/LakshmiPoja 2017///> Lakshmi Poja 2017 </a>

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur