À la une Cultures

Vendredi 6 et samedi 7 octobre
/ Des créatures géantes pour lancer la Fête de Saint-Denis

Les marionnettes démesurées, inspirées des alebrijes, ces animaux chimériques en papier mâché hauts en couleur venus du Mexique, ouvriront les festivités par une parade vendredi, avec la participation d’associations dionysiennes.

Pour sa traditionnelle fête, Saint-Denis fera dans le carnavalesque et l’ésotérisme avec un spectacle événement présenté par la compagnie albertivillarienne des Grandes Personnes vendredi 6 octobre. Leur création baptisée Allebrilles tire son nom des « alebrijes », sculptures chimériques faites de papier mâché verni et nées au Mexique il y a près d’un siècle. Selon la légende, des hallucinations fiévreuses de Pedro Linares, un fabricant de piñata à Mexico, seraient à l’origine de leur naissance. Alors qu’il divague dans son lit, lui apparaissent des créatures aux couleurs vives évoluant dans des paysages naturels criant le mot « alebrijes ». Une fois guéri, l’artisan mexicain décide de reproduire en papier mâché les animaux féériques qu’il a croisés lors de cette pérégrination délirante. Aujourd’hui les « alebrijes » font partie de la culture artisanale mexicaine, on en trouve principalement sous forme de petites statues en bois de copal. Voilà pour la petite histoire, revenons-en à nos marionnettes.

Le spectacle Allebrilles produira pendant plus d’une heure des saynètes fixes entrecoupées de tableaux déambulatoires. Le ballet de créatures géantes (jusqu’à 4,50 m de hauteur) s’articulera autour d’une reproduction d’une chambre à coucher. Le Picphon, un dragon monté sur un char, et les neuf autres marionnettes lumineuses plongeront les rues dionysiennes dans une ambiance surnaturelle faisant remonter à la surface notre imaginaire d’enfant. Un chœur ambulant, composé de quatorze personnes masquées, se faufilera dans la foule et délimitera l’espace de jeu. Ce défilé fantastique sera mis en musique par un groupe de musiciens qui battront la cadence du départ - 21h45 place Victor-Hugo - à l’arrivée place Robert-de-Cotte.

La compagnie des Grandes Personnes met au centre de son travail une approche collaborative. La troupe fait régulièrement appel aux habitants des villes dans lesquelles elle se produit en ouvrant des ateliers de construction de masques et des stages de percussions. Lors de la soirée d’ouverture, vingt-deux associations dionysiennes présenteront leurs insectes et animaux hybrides réalisés avec la troupe. Elles lanceront les festivités avec une parade à 19h30 place Victor-Hugo. Il est en effet difficile d’imaginer la Fête de Saint-Denis sans le milieu associatif. Une dizaine de groupes se relaieront, vendredi soir et samedi, place Robert-de-Cotte aux Cuisines du monde, pour proposer des saveurs issues des cinq continents. Samedi 7 octobre, de 11h à 18h, 160 stands installés en plein cœur de ville mettront en évidence la richesse et la variété de ce que proposent les acteurs associatifs dionysiens. Ces derniers feront état de leurs propositions en matière d’activités ou de services. Sur la scène qui leur sera réservée, une vingtaine présenteront leur production artistique.

Mais le temps n’est pas qu’à la fête. Il était délicat d’envisager cette édition 2017 sans faire une place à la colère qui gronde, laquelle fait écho aux mesures gouvernementales : réduction des budgets politique de la ville et suppression des contrats aidés. Trois jours après l’opération « Cessation d’activité » lancée à Franc-Moisin, des membres du collectif constitué pour l’occasion prendront la parole. Des membres du CCVA (comité consultatif de la vie associative), pas tous touchés directement par ces mesures, feront part de leur solidarité et de leurs inquiétudes. Ce temps de parole, samedi à 11h place Jean-Jaurès en ouverture du village associatif, sera l’occasion de présenter les quatre projets associatifs labélisés « Conversatoire » par un jury en mai dernier.

Maxime Longuet et Véronique Le Costumer


Vendredi 6 octobre de 19h30 à minuit et samedi 7 octobre de 11h à 22h.

Vendredi, Bal des Martine, (musette, musiques du monde, cubaines, klezmers, anglo-saxonnes…) place Robert-de-Cotte, de 20h30 à 21h45, et de 22h30 à 23h45.  

Onze spectacles sont programmés tout au long de la journée de samedi. Programmation complète sur le site www.ville-saint-denis.fr


Réactions

Lorsque mon enfant va découvrir qu'elle n'aura pas eu droit au carnaval, elle va pleurer comme jamais... Faire le défilé à 21h45 le vendredi soir sans en prévoir un (même riquiqui) le samedi, c'est plus que dommage. Nombre de personnes ont peur de sortir la nuit à Saint-Denys ; j'en suis. Et d'autant plus avec un enfant. Elle est faite pour qui cette fête ?

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur