@ vous

Violences
/ DES ASSISSES DE LA PREVENTION ET DE LA SECURITE

Nom ou initiales: 
Le groupe des élus EELV

Le groupe des élus EELV  condamne l’agression inacceptable et d’une grande violence qui s’est déroulée le 5 mars dernier dans le centre de loisirs de l’école Descartes. La directrice du centre ainsi que des animateurs ont été lâchement attaqués par des individus cagoulés et cela sous les yeux des enfants.

Cette montée de violence doit nous réinterroger sur les politiques de prévention et de sécurité mise en œuvre à Saint-Denis. En effet,  l’Etat devrait faire évoluer sa politique de sécurité qui consiste aujourd’hui à intervenir ponctuellement dans l’espace public. Une plus grande présence des forces de l’ordre nécessite davantage d’effectifs. La décision de ne pas avoir retenu Saint-Denis pour expérimenter la police du quotidien est une faute politique majeure du Gouvernement.

Dans ce contexte,  nous sommes  contraints à nous emparer de cette question à bras le corps. Chaque habitant peut coproduire de la sécurité en dénonçant, intervenant ou portant plainte systématiquement.  La délinquance et le sentiment d’insécurité se nourrissent en partie de la peur et du chacun pour soi.

Nous ne devons pas céder à la fatalité, bien au contraire  cela nécessite un sursaut collectif. 

Nous proposons l’organisation des assises de la prévention et de la sécurité à Saint-Denis dans le courant de l’année 2018 en l’ouvrant à tous,  habitants,  professionnels,  commerçants,  élus et  forces de police.

Violences

Réactions

Bonjour Messieurs dames d'EELV

Sinon il n'y a aucune "faute politique majeure" de la majorité municipale??

Assises, conférences, chercheur sont passés à Saint Denis afin d'expliquer la violence sur cette ville.

Il y a jamais eu de travail d'introspection en disant juste que le maigre travail fourni pendant les 20 dernières années était insuffisant. Que les orientations politiques n'étaient pas les bonnes.
Que vous fassiez fausse route?? non??

J'ouvre les yeux et je vois une ville aux antipodes du discours électoral de D. PAILLARD et vous étiez dans cette liste en 2014.

Vous donnez des conseils à l'état, d'accord, mais vous n'écoutez même pas les citoyens.

C'est clair qu'en vivant d'une ville cossue du 95 (suivez mon regard) on ne peut pas comprendre la "quotidienneté" des habitants.
Evidemment que vous souhaitez que les "sans" viennent à Saint Denis, comme cela, ils ne viennent pas chez vous. Et ça vous permets de rentrez vous en de donnant bonne conscience.

La ville ou il fait bon vivre mais ou ne vivez pas...*

Bonne continuation dans la déchéance.

Si le sujet n'était pas aussi alarmant (la sécurité), cela prêterait à sourire de voir une contribution d'EELV suivi d'une contribution de REVE, le bien mal nommé.

Déjà, un rectificatif : il n'y a pas une "montée de violence" mais une violence omniprésente depuis des années.

Si vous avez la mémoire courte, je vous rappelle que l'année dernière, à la même époque, des incidents graves ce sont produits également au Lycée Suger (tentatives d'incendie) et des coups de feu à l'école maternelle de l'Ermitage.

Je vais tout de même positiver : j'adhère pleinement à votre proposition "d'assises de la prévention et de la sécurité".

Même si votre groupe n'est pas toujours exemplaire, vous avez quand même plus de légitimer à vous exprimer sur le sujet que certains qui l'ouvrent que pour parler de "violences policières".

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur