À la une Sports

Tennis de table
/ Dans la douleur, Saint-Denis retrouve la Pro A

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Au bout du suspense, l’équipe masculine du Sdus TT 93 est allée chercher le titre de champion de France de Pro B mardi 5 juin dans sa salle face au Caen TT. Un titre synonyme de montée en Pro A.
Grosse pression sur le double Seyfried/Wu qui a offert au Sdus TT 93 le point de l'accession en pro A
Grosse pression sur le double Seyfried/Wu qui a offert au Sdus TT 93 le point de l'accession en pro A

Point, set, match, Dorian Zheng. Le jeune prodige caennais (16 ans), numéro 188 français vient de faire une super perf en battant Jiaji Wu, 167 places devant lui dans la hiérarchie. Par la même occasion il met une grosse pression sur le double dionysien. En effet Caen mène 2-0. Si Seyfried/Wu perdent face à Madrid/Pietropaoli, le titre et la Pro A s’envoleront vers Tours. Battus à Miramas, puis à Tours, les Dionysiens ont toujours leur destin entre leurs mains grâce à leur brillant début de saison. Mais que cette fin d’exercice est laborieuse. Rattrapé par le stress, Mehdi Bouloussa qui auraient déjà pu boucler l’affaire en Tourraine la journée précédente, a laissé échapper deux balles de match face à Marcos Madrid dans le premier duel, alors qu’un seule petite partie gagnée suffirait au bonheur des Dionysiens. Zheng a rendu fou Wu qui l’avait pourtant corrigé dans le premier set. Troisième et dernier joker pour le Sdus avec le double. La Raquette retient son souffle. Saint-Denis joue sa saison sur un match.

Jouer sa saison sur un match

Sérieux, Seyfried et Wu empochent la première manche. Mais avec un Jiaji Wu toujours aussi peu inspiré, les Dionysiens lâchent le deuxième set. L’improbable catastrophe se rapproche. Mais pour la première fois de la soirée les Caennais vont baisser un peu de régime. Saint-Denis en profite. 3e set dans la musette et quatre balles de match dans la quatrième manche. La première est sauvée de façon incroyable par Caen. La deuxième échappe aux Dionysiens. La troisième est la bonne. La Raquette respire mieux : ses champions ont dû sortir les rames mais ils sont arrivés à bon port. Libéré, Bouloussa égalise facilement à deux partout. Et Seyfried à l’orgueil domine Zheng dans un 5e match, accroché. Passé à deux doigts de la sortie de piste, le tout frais champion de France de Pro B termine donc la saison invaincu à domicile.

Grandir avec les jeunes

« C’est une fin de saison difficile et une montée tirée par les cheveux, reconnaît Sébastien Jover, entraîneur soulagé. On revient de loin. A Tours déjà c’était passé près. Ce soir aussi. Notre double a vraiment fait la différence cette année. Je suis un peu déçu pour Jiaji que son aventure avec nous s’achève comme ça alors qu’il nous a porté toute la saison. Au final même si ce n’est pas de la plus belle des manières notre titre est logique et mérité. »  Un bonheur partagé par Mehdi Bouloussa qui après plusieurs tentatives avortées va enfin connaître la Pro A avec son club de toujours. « On aurait pu faire plus simple mais c’est un gros soulagement au final. Je suis vraiment content de monter avec le Sdus. Je vais découvrir la Pro A, ça va être un beau challenge. » La Pro A Jean-Claude Mollet, le président historique, lui il connaît. La dernière fois que les Dionysiens y ont donné un coup de raquette c’était en 2012. « Nos jeunes continuent d’évoluer et nous souhaitions qu’ils poursuivent avec nous contrairement à ce qui s’était passé avec Gauzy et Lebesson. Montée en Pro A était donc important. Maintenant il va falloir réussir à se maintenir dans le meilleur championnat d’Europe. » Ça tombe bien les Dionysiens n’ont pas peur de ramer.

Yann Lalande

 

Un vétéran suédois et un espoir français en renfort

Les garçons ont donc rejoint les filles en Pro A (1). L’objectif désormais est de s’y installer et de ne plus faire l’ascenseur comme par le passé. Pour ce faire Sébastien Jover va rester aux commandes. En revanche plus de double au programme dans l’élite. Le coach restera donc en survêtement au bord du terrain. Côté effectif, des mouvements sont annoncés. Le Dominicain Jiaji Wu (n°22 français), leader de l’équipe cette année, part à Istres (Pro A). Pär Gerell (n°6 français) le remplace. A 36 ans, le Suédois est un vieux routier de la Pro A où il évolue depuis plusieurs saisons avec Chartres. Autre renfort, Alexandre Cassin (n°37), en provenance d’Issy-les-Moulineaux (Pro B). A 19 ans le champion d’Europe Juniors 2016 est un des plus grands espoirs français et intègrera le groupe Génération 2024 du club. Joé Seyfried (N°53) et Mehdi Bouloussa (n°39), quant à eux restent au Sdus TT 93. Expérience, jeunesse et émulation (4 joueurs pour 3 places) seront les maîtres mots.

(1)   Saint-Denis est le seul club de France qui peut prétendre à telle parité dans l’Elite française.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur