En bref

Disparition
/ Décès de Jean-Pierre Watrelot

Membre de la communauté du Prado, Jean-Pierre Watrelot avait été frère ouvrier et délégué CGT à l’usine Sigma de Vénissieux, puis chez Berliet, avant de venir s’installer à Saint-Denis avec d’autres frères du Prado, d’abord rue Brise-Échalas, puis dans le quartier Franc-Moisin. En 1990, avec quelques autres il avait fondé « Ensemble Vivre, Travailler et Coopérer ». À son tour, l’association avait pris part à la création de la Coordination de lutte des sans-papiers 93. Cet infatigable militant de la paix, des droits des travailleurs, des immigrés et des sans-papiers, s’est éteint vendredi 17 mars, alors que commençait la 45e Quinzaine anti-raciste et solidaire. Ses obsèques auront lieu en l’église Saint-Denys de l’Estrée (ou église Neuve, 53, bd Jules-Guesde), vendredi 24 mars, à 10 h.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.