En ville En bref

Faits divers
/ Coups de feu à la Cité Gabriel-Péri

La cité Gabriel-Péri
La cité Gabriel-Péri

« J’ai entendu ce qui me semblait être des pétards, d’abord des coups isolés puis une rafale. » Ce témoin a encore du mal y croire. Dimanche 2 avril, vers 18 h, des coups de feu ont été tirés dans la cité Gabriel-Péri. Un jeune homme a été blessé à la main. La scène s’est déroulée rue Bonnevide, près du terrain de sport.

Un groupe de jeunes, qui devaient avoir entre 15 et 25 ans, étaient en train de faire un barbecue sur un parking, quand plusieurs personnes ont débarqué et tiré « entre une dizaine et quinzaine de balles ». Des parents et des enfants se sont alors enfuis en courant vers le square au loin. « Un riverain m’a dit que c’était un règlement de compte entre deux bandes rivales, raconte cette mère de famille. Je suis atterrée. Il y avait plein de gamins… Une balle perdue, un accident mortel, c’est vite arrivé. »

Dans un communiqué du mardi 4 avril, le maire Laurent Russier condamne ces violences et demande « des renforts de police».    


Réactions

Cette situation est bien attristante mais pas surprenante. Cette cité comme beaucoup est sous contrôle des dealer depuis plus de 25 années . Il est surprenant qu'aucun incidents majeurs n'ai pas eu lieu avant et c'est temps mieux. Comme disait un haut responsable de l'époque, ce commerce permet à des familles de vivre. J'ai vécu un autre quartier bien vérolé aussi, il n'était pas rare de voir des enfants de notables ou autres populistes alimenter la bête immonde et fourbirent des pétitions contre la police et la justice. Qu'on ce le dise.
Bonjour. @Le Ray Armand Ce n'est pas la première fois, l'an dernier en plein jour vers midi et en semaine, des coups de feu ont été tiré pour reprendre le territoire suite à la chute d'un réseau. Cette cité, même la ville, est gangrenée par le trafic de drogue. Il n'y avait que nos élus pour parler de "tranquillité publique". Et le communiqué du Maire et digne des tirades de D. PAILLARD dans le journal le monde. Mais il y une volonté de ne pas agir contre les familles qui ne contrôlent plus leurs gamins. Il y a une expulsion suite à la découverte d'une nourrice. Et en encore on n'a jamais eu la suite de tout cela. Pendant les années 2000, la municipalité avait une "volonté" de ne pas soutenir la police dans ses actions contre la délinquance et le trafic de drogue. Résultat d'années de laisser aller et rêve de ville altermondialiste...Saint Denis: "ville rebelle". Sacré Patrick. Tu n'en rate pas une. C'est dure à dire mais les choses bougeront quand un gamin de 10 ans prendra une balle. En attendant, certains ont encore le culot de dire (je ne sais pas s'il le pense) qu'il fait bon vivre à Saint-Denis.
Il faudrait demander à Bagayoko et les autres élus anti-police( Messaoudne, Braouzec et co) de venir vivre dans cette cité pour qu'il se rende compte de la bêtise et de l’irresponsabilité de leur discours. Mais bon, il ne faut pas les prendre pour plus bête qu'il ne le sont, ils savent parfaitement ce qu'ils font et tout ce qu'ils font est dans le seul but de garder le pouvoir, tout le reste n’existe pas à leurs yeux.
Abdel , Azzedine et Armand Leray, on se doit de partager votre constat sur une situation malheureusement pas unique , il suffit de regarder dans d'autres villes de banlieue, de province même si cela ne peut nous consoler. Pour le constat on peut partager, pour les responsabilités comme d'habitude la recherche du bouc émissaire en dehors de toutes réalités reste votre pratique préférée. Malheureusement en ne désignant pas les vrais responsables vous contribuez à l'absence de prise en compte par l'état régalien d'une action résolue contre cet état d'insécurité. Vous le savez bien, depuis des décennies les habitants et les élus de cette ville demandent le doublement des effectifs de police simplement pour être traitée comme les autres villes de même importance. Il faut rappeler, que de ce point de vue la concordance avec les syndicats de police est totale. Pour la petite histoire , il y a au moins 2 décennies ,c'est la ville qui a financé les premiers équipements informatiques du commissariat, récemment c'est la ville qui a décidé de mettre à disposition les terrains pour la construction du futur commissariat apte à accueillir de nouveaux effectifs etc.....C'était une des exigences du ministère de l'intérieur. Et ce n'est pas gagné , Azzedine, Leray et Abdel vous seriez enfin utile à quelque chose en soutenant les demandes de la population dionysienne et en sortant de vos irresponsables litanies.
Effectivement c'est toujours la faute de l'état, en effet il devrait effectivement y avoir plus de policiers c'est certain, mais pas que..... un laisser faire caractérisé de la part de nos élus est incontestable la place du 8 mai a eu aussi un meurtre ! étonnant que personne n'en parle en dehors du parisien! Et je vous signale que si la ville finance comme vous le prétendez dans les équipements du commissariat, c'est avec nos impôts!!!!! et ils sont en ce qui me concerne plus que salés! c'est aussi avec nos impôts que nous avons permis à certains élus de se gratifier grassement, je préfère largement que mes impôts servent à notre sécurité qu'à enrichir certains sans raison valable! Bea
Bonjour. @Diony. Premièrement. Vous ne me donnez pas d'ordre sur ce que je dois faire ou ne pas faire. Dire ou ne pas dire. Deuxièmement, à maintes occasion P. BRAOUEZEC a fait le choix de ne pas travailler en étroite collaboration avec le commissariat. Cela ne date pas d'hier. Lorsqu'il s'est fait agresser devant la mairie, il a tardé avant de porter plainte. C'est des choix fort que la municipalité (la même depuis 20 ans) qui ont conduit à la situation que l'on connait. L'état a ses fautes mais la municipalité aussi. En n'étant pas le PARTENAIRE de l'état. La ville s'est volontairement mis de coté des actions fortes de l'état en terme de sécurité publique. Troisièmement, s'il y a de l'insécurité dans d'autres lieu, tout les chiffres le montrent, même les élus le concèdent enfin, c'est le pire en France métropolitaine. Les élus demandent depuis peu des effectifs de police. Et ne tournez pas le sujet à votre avantage comme si nous avons jamais soutenu cette demande. Vieille ficelle de politicien. Ps: irresponsables litanies vous dites???? Je ne suis pas plus irresponsables que nos élus, ni vous d'ailleurs. Citoyen de la ville comme vous. Avec les mêmes droits et les mêmes devoirs. La seul différence, je ne fais pas de chaque sujet, un problème idéologique. Un délinquant doit être sanctionné. Le Code pénal s'applique à tous. Si vous n'êtes pas d'accord avec cet état de fait. Je ne peux rien faire pour vous. A Saint Denis, on prends des gants avec certaines personnes car ils ont du "poids" dans un quartier. Qu'est ce que c'est cette façon de voir la politique?? Après on s'étonne que la république recule. Lamentable.
@Diony toujours à côté de la plaque, toujours dans le mensonge et la manigance, l'art de transformer la vérité à son avantage. Vous savez, on a grandit à St-Denis et on sait parfaitement ce que vos amis Paillard/Braouzec/S.Peu ont fait à cette ville pour leur seul et unique intérêt. Vous pouvez inventer les histoires que vous voulez pour justifier votre idéologie morbide, ça ne changera rien..Bon courage à vous

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.