Cultures

Médiathèques
/ Contes communs

Annukka Nyyssonen lors d'une de ses représentations.
Annukka Nyyssonen lors d'une de ses représentations.

« Ce programme est comme un tamis qui cache la pépite qui vous correspond. » La formule est signée Gilles Bizouerne et Marien Tillet, conteurs et directeurs artistiques du festival de contes Histoires Communes, dont la 24e édition a débuté fin septembre. Jusqu’en décembre, des rendez-vous sont prévus dans toutes les médiathèques des villes de Plaine Commune, l’établissement public territorial organisateur de l’événement. La première escale dionysienne aura lieu mardi 24 octobre à 18h30 à la médiathèque Don Quichotte avec le spectacle Au lit ! écrit, mis en musique et joué par Gilles Bizouerne, qui sera accompagné par les sœurs violoniste et violoncelliste Ariane et Gaëlle Lysimaque.

Sept autres dates sont programmées à Saint-Denis. Le samedi 28 octobre, à 15h à la médiathèque Centre-ville et à Gulliver, avec des récits dans l’esprit d’Halloween, calendrier oblige ! Puis, la caravane des conteurs marquera une pause avant de revenir à Saint-Denis le samedi 9 décembre avec la fable inédite et bilingue (français-arabe) Le ramadan de l’Ogre racontée par Nezha Chevé. Le mercredi 13 décembre, Olivier Villanove interprétera Le rêveur dans le Bibliobus de la Maison de quartier Semard. Pour ce rendez-vous, le narrateur improvisera avec le public un petit « tour des contes ».

Si l’essentiel de la programmation est taillé pour le très jeune public, sachez qu’adolescents et adultes ne sont pas en reste. Pour les plus grands donc, Thierno Diallo proposera Les femmes du Waalo, vendredi 15 décembre. Là-aussi le conte se racontera dans deux langues : en français et en wolof. Il est tiré de l’histoire tragique et vraie de Sénégalaises entrées en résistance contre l’esclavage maure et qui y ont laissé leur vie. Un bel hommage au combat de ces femmes martyres qui sera rendu à la résidence Dionysia par cet ardent défenseur de la tradition orale africaine. Son spectacle coproduit par le Festival du conte de Limoges sera joué une deuxième fois le 16 décembre, cette fois-ci à la médiathèque Ulysse à 16h. Le même jour – même lieu, même heure – les enfants pourront assister à la représentation Des petits pas dans la neige de l’auteure Annukka Nyyssonen, qui bouclera le cycle de représentations dionysiennes. Et assurément, entre onirisme, tragédie et performances, tous les Dionysiens y trouveront… leur conte.  

MLo

Entrée libre. Programme complet sur le site www.mediatheques-plainecommune.fr.

Réactions

Les mediatheques sont une véritable réussite. Bravo

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.