Résultat des élections législatives
/ Communiqué de Laurent Servières et Vanina Noël. Europe Ecologie-Les Verts

Nom ou initiales: 
MR

Le deuxième tour des législatives a encore été marqué par une forte progression de l’abstention.

Ce mouvement de fond affecte l’ensemble des scrutins et qui témoigne d’une profonde crise de confiance à l’égard des institutions politiques, d’une profonde désaffection du corps électoral et en premier lieu des catégories populaires et des jeunes.

Un mouvement qui vient de loin. Il est l’addition de l’inversion du calendrier électoral (positionnant les législatives après la présidentielle) conduisant beaucoup d’électeurs à considérer qu’une fois le président élu les jeux sont faits, de la remise en cause du vote de 2005 sur le traité constitutionnel européen, des promesses non tenues d’un quinquennat Hollande, où défiance et dégoût ont été exacerbés par l’affaire Cahuzac.

Cette longue séquence a été le ferment de la montée constante de l’extrême droite, de l’émergence du mouvement En marche, de l’effondrement du Parti socialiste, du recul de la droite traditionnelle.

Dans ce contexte il ne faut pas s’étonner de la progression de l’abstention aux deuxième tour des législatives… les médias prédisant une Assemblée composée de plus de 400 députés En marche… pourquoi se déplacer ?

Cette désaffection des urnes est aussi le résultat d’un mode d’élection qui, tournant le dos à la proportionnelle, interdit une juste représentation des diverses sensibilités politiques à l’Assemblée.

Ce mouvement d’abstention est comme à son habitude plus marqué dans tous les quartiers populaires. Il l’est particulièrement dans la deuxième circonscription qui connaît le plus faible taux de participation du département (29,52%).

Si nous nous félicitons d’avoir contribué à la défaite des candidats LREM avec l’élection d’Eric Coquerel et de Stéphane Peu, la très faible participation permet de mesurer le chemin qu’il reste à parcourir pour que les citoyens retournent aux urnes et à l’action politique de terrain.

Opposés au cumul des mandats, nous appelons ces nouveaux élus, outre ce que la loi impose (aucune fonction dans l’exécutif de collectivités), à renoncer à leurs mandats de représentation afin de se consacrer exclusivement à leur travail de parlementaire et de conseiller municipal et territorial.

Les écologistes, dont les résultats électoraux sont encourageants, contribueront au nécessaire renouveau démocratique avec la volonté d’élargir sans cesse le cercle de ceux qui sont attachés à des valeurs de solidarité, de justice sociale, de coopération, en mettant l’écologie, la protection de l’environnement, un autre modèle de développement, une société du bien être et du partage du travail au cœur de leur action.

Une séquence électorale s’achève, une autre période politique s’ouvre. Elle s’annonce brutale.

Bien que majoritaire à l’Assemblée le premier acte du président Macron et du gouvernement sera d’éviter tout débat et à l’instar du 49.3 utilisé par François Hollande et Manuel Valls, ils entendent poursuivre et amplifier le démantèlement du droit du travail.

La gauche toutes sensibilités confondues et les écologistes devront faire front commun contre ces mauvais coups et ceux en préparation.

Laurent Servières et Vanina Noël, candidats Europe Ecologie-Les Verts de la 2ème circonscription.

Résultat des élections législatives

Réactions

Bonjour.
"Opposés au cumul des mandats, nous appelons ces nouveaux élus, outre ce que la loi impose (aucune fonction dans l’exécutif de collectivités), à renoncer à leurs mandats de représentation afin de se consacrer exclusivement à leur travail de parlementaire et de conseiller municipal et territorial."

Vous êtes bien naïf L. Servières. Michel Ribay, qui est au conseil municipal, vous le dira, il ne lâchera rien. Je peux vous assurer qu'il ne lâchera pas le logement et l'urbanisme qui sont le nerf de la guerre.

"Les écologistes, dont les résultats électoraux sont encourageants" ...

C'est une blague ? Le groupe EELV comptait une vingtaine de députés en 2012 ... en 2017, il n'y en a plus aucun et vous parlez d'encouragement !!!

Expliquez-moi où est le succès ? Sans esprit polémique parce que j'ai apprécié votre campagne locale ... mais "cet encouragement " m'échappe ...

"Les écologistes, dont les résultats électoraux sont encourageants" ...

Il s'agit bien des voix recueillis sur la 2eme circonscription.

Loin de nous l'idée d'évoquer les résultats nationaux sachant que seul Noël Mamère était en mesure de se faire élire. Les autres députés l'ont été dans le cadre d'un accord avec le PS.

Précision il reste un député qui se réclame de l'écologie bien qu'ayant perdu son investiture EELV et PS, il a été réélu contre un candidat LR. Une réputation de député bosseur et s'étant réclamé de la majorité présidentielle ça aide dans le contexte actuel…

Pour rappel un extrait de notre communiqué après le 1 er tour :

Pour notre circonscription, nous nous félicitons de la remarquable stabilité de notre résultat en voix et ce malgré l’érosion constante de la participation que nous déplorons vivement et qui se traduit par un recul en voix de toutes les formations politiques depuis les législatives de 2007.

Ainsi, avec près de 5000 votants de moins en 2017 par rapport à 2012 et près de 6500 votant de moins qu’en 2007, ce sont toujours près de 700 voix qui se sont portés sur le candidat écologiste soit 4 % des suffrages exprimés.

Hormis l'émergence d'en marche, nous sommes bien la seule force politique à progresser.

Ce que nous trouvons encourageant.

Cordialement

la politique est avant tout un certain business ;
ici, EELV à défaut d'avoir un député élu à l'assemblée nationale aura au moins 1,47 euros par votant chaque année durant 5 ans car ils ont obtenu au moins 1% de voix pour 50 circonscriptions en France. J'ai lu qu’EELV touchera donc 1500000 euros par an de la part de l'état.
Avec cette somme, ils peuvent en faire ce qu'ils veulent que cela soit à titre de l'intérêt général ou à titre privé sans rendre compte à l'état.
ils ne sont pas les seuls à profiter de cette retombée financière démocratique, il y a aussi le NPA
et un groupe musulman. C'est pour celà qu'il y avait une pléthore de petits partis aux élections législatives.
Que va faire EELV avec cette manne céleste au niveau intérêt public ? Ils n'ont pas de députés et ils n'ont pas le monopole de la défense de l'écologie au niveau national (en marche et France insoumise les représentent). D’autre part leur bilan législatif a été très bien maigre lors du précédent septennat. Ils étaient plutôt dans le quart mondialisme et le tiers mondialisme intellect que dans l’écologie.

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.