À la une Sports

Football
/ Ces jeunes ont le vent en Coupe

Engagés en 64es de finale de Gambardella, les moins de 19 ans du Sdus s'apprêtent, ce dimanche 14 janvier à 14h30, à recevoir Amiens, dont l'équipe première joue en Ligue 1.
L'équipe des footballeurs de moins de 19 ans du Sdus croit en ses chances avant d'affronter Amiens ce dimanche 14 janvier au stade Auguste-Delaune (©) Yann Mambert / Le Journal de Saint-Denis
L'équipe des footballeurs de moins de 19 ans du Sdus croit en ses chances avant d'affronter Amiens ce dimanche 14 janvier au stade Auguste-Delaune (©) Yann Mambert / Le Journal de Saint-Denis

« Franchement on n’y pense pas encore plus que ça. Là il y a le petit brin d’excitation mais pas de pression. » Décisif à plusieurs reprises par ses arrêts lors du tour précédent contre les Nordistes d’Avion (victoire 3-1 du Sdus), Cris Bukasa, le gardien de but, n’est pas le plus mal placé pour parler de pression. Car les U19 du Sdus sont à quelques jours d’une échéance rare : un 64e de finale de Coupe Gambardella – équivalent de la Coupe de France pour cette catégorie d’âge – à domicile contre Amiens, un club professionnel. Et le Sdus n’avait pas atteint ce niveau de la compétition depuis près de 10 ans. « Notre premier objectif était de passer les tours régionaux et de tomber contre un club pro, admet l’entraîneur Karim Mazhegrane. C’est l’opportunité de mettre en valeur cette génération, de donner une visibilité au club et aux joueurs. »

L’affiche est belle mais le coach n’entend par pour autant chambouler ses méthodes : « Changer nos habitudes, cela signifierait qu’on se met une pression particulière. On ne va pas essayer de faire ce qu’on ne sait pas faire. On va jouer notre jeu, avec confiance car nous n’avons rien à perdre. » Même son de cloche du côté des joueurs, comme le défenseur Moussa Traoré : « On va prendre du plaisir mais surtout on va y aller sans crainte, comme des Spartiates ! » Et la motivation ne sera pas leur seule arme au moment de rentrer dans l’arène. « La moitié de l’équipe est passée par le Cosmos. L’autre a toujours connu le Sdus. Cela crée un élan. En ce moment on parle beaucoup des rivalités entre les cités Allende et SFC (Saussaie, Floréal, Courtille, ndlr), mais nous avons dans l’équipe des joueurs de ces deux quartiers comme de toute la ville. On représente tous Saint-Denis à 100% et c’est ce qui nous rend fiers. C’est notre grande force. »

Les joueurs vus par leurs entraîneurs

Malamine Camara, « Le patron » « Malamine, c’est le capitaine de l’équipe, certainement notre meilleur joueur. Il est talentueux et solide mentalement. Il répond toujours présent dans les matches décisifs. C’est un milieu offensif à qui j’aime donner de la liberté sur le terrain car il est capable de faire des différences. Il a joué au Paris FC et au Red Star, donc on peut compter sur son expérience. Mais ce n’est pas un capitaine qui va haranguer ses joueurs. Il préfère s’exprimer avec les pieds ! »

Adama Traoré, « le bellier » « Adama c’est la puissance et la générosité. Il est très athlétique et travaille beaucoup pour l’équipe. Intraitable dans la surface de réparation, c’est une force de la nature. C’est un attaquant costaud qui pèse énormément sur les défenses adverses. Il a un rôle de point d’appui devant et son jeu de tête est précieux. Niveau caractère ce n’est pas une grande gueule, mais plutôt quelqu’un qui parle au bon moment, ce qui fait qu’il est très écouté par ses coéquipiers. »

Dos Santos Junior, « le soldat ambianceur » « Il met l’ambiance dans le groupe mais il a aussi un rôle de leader. C’est lui qui se charge des cris de guerre dans le vestiaire, qui motive les troupes avant les matches. Il est du genre à titiller un peu, à instaurer un petit esprit de compétition pendant les entraînements, à célébrer ses buts ou à provoquer gentiment l’adversaire quand il le faut. Mais c’est surtout un relais pour moi et un homme de devoir sur le terrain. Il applique les consignes à la lettre et il ne lâche jamais rien, un vrai Italien (rires). »

Caleb Pokuah, « l’homme de l’ombre » « Milieu défensif, c’est notre Ngolo Kanté à nous. Il est discret et timide, réservé mais indispensable. Il est très solide sur ses appuis et récupère un nombre incalculable de ballons à chaque match grâce à son sens de l’anticipation. C’est le chef du milieu de terrain. On ne dirait pas comme ça, mais il a du coffre pour faire les efforts. Physiquement il a de la ressource. Et hors du terrain c’est quelqu’un de toujours très respectueux, un modèle pour les autres. C’est aussi pour cela que, malgré sa réserve, il a un rôle important dans le groupe. »

Moussa Traoré, « le guerrier » « C’est le patron de la défense, il adore aller au duel, c’est un courageux dans l’âme. Avec lui, on peut aller à la guerre sans aucun souci (rires). C’est un des leaders de l’équipe. En défense centrale, il faut être costaud et savoir montrer que l’on a du répondant et être rassurant pour ses coéquipiers. Moussa sait faire ça et il a un petit grain de folie en plus, un petit côté “rageux” qui n’aime pas perdre (sourire). C’est un gagnant ! »

Issa Diakhité, « la fusée » « Sur les ailes c’est une gazelle (rires). Il est très rapide et habile techniquement. Il distille des centres à la perfection et est capable d’éliminer n’importe quel joueur en face à face. Dans son couloir droit il est comme chez lui ! Il a les caractéristiques pour faire mal à l’adversaire et techniquement il est très complet. »

Corentin Rocher 

Stade Auguste-Delaune, terrain d’honneur, dimanche 14 janvier à 14h30. Accès libre. 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur