À la une Sports

Athlétisme
/ Cap sur les interclubs !

Saint-Denis Émotion se prépare à disputer pour la première fois de sa jeune histoire les championnats de France par équipe en Nationale 1.
Mallory Leconte est championne de France cadette du 60 mètres.
Mallory Leconte est championne de France cadette du 60 mètres.

Au complexe annexe du Stade de France, les tours de piste s’enchaînent. Sous l’œil avisé d’Alioune Ndiaye, l’un des coaches du club, les athlètes dionysiens répètent leurs gammes, à un peu plus d’un mois des championnats de France par équipe en Nationale 1 qui se dérouleront à Tours. « Nous avons stagné pendant trois saisons à l’échelon inférieur, donc on savoure cette montée, explique le jeune homme de 25 ans, qui possède la double casquette d’entraîneur-compétiteur. Tout le monde est concentré sur le même objectif et les résultats de cet hiver incitent à l’optimisme. »

Une fois n’est pas coutume, les jeunes ont tiré leur épingle du jeu durant la période hivernale, à commencer par Mallory Leconte et Whitney Tie, lors des championnats de France en salle à Nantes en février. La première, âgée de 16 ans, a été sacrée championne cadette du 60 mètres, tandis que la seconde, 17 ans, a été sélectionnée en équipe de France grâce à ses belles performances. Des résultats que salue le président Thierry Vernay. « En plus de ces deux bonnes nouvelles, de nombreux athlètes ont confirmé leur potentiel entre novembre et mars. L’état d’esprit général est à la mobilisation avec une grande sérénité sans excès de confiance. »

Il faut dire que SDE n’aime pas perdre son temps. Créé en 2003 et lancé dans le grand bain de la compétition deux ans plus tard, le club a réussi l’exploit d’enchaîner huit montées consécutives. Au point aujourd’hui de venir titiller le CA Montreuil, 15 fois champion de France et fer de lance du département. « À l’heure actuelle, nous sommes derrière eux, mais l’objectif est d’aller les chercher rapidement, ambitionne Alioune. Le cru de la ville est talentueux et on rattrape notre retard semaine après semaine. »

Si le club a perdu Teddy Tamgho et l’image qu’il incarne (champion du monde de triple saut en 2013), d’autres athlètes expérimentés ont rejoint récemment la cité dionysienne. « Notre politique de recrutement est toujours très raisonnable car nous nous appuyons prioritairement sur la formation et l’attachement des athlètes au club, détaille Thierry Vernay. Pour autant et pour exister en N1, il faut avoir le moins de points faibles possible. C’est pourquoi nous avons reçu le renfort de deux perchistes, Nesrine Brinis et Théo Baudoin, et d'un excellent discobole, Bachir Mbarki. » À Tours, l’objectif sera « de ne pas faire le yo-yo », et « de se stabiliser à ce niveau ». Avant d’atteindre les sommets ? « La ville a une histoire forte avec l’athlétisme. Notre souhait est d’emmener l’équipe tout en haut et d’en faire l’un des meilleurs clubs français. »

Alexandre Rabia

Voie Royale et soirées d’athlétisme

Un calendrier démentiel attend Saint-Denis Émotion dans les prochaines semaines. Alors que les interclubs se profilent, l’association doit gérer en amont l’organisation de la Voie Royale. Annulée l’an dernier en raison du climat sécuritaire entourant les attentats de Paris, la vingt-troisième édition de ce semi-marathon « de renommée », comme le décrit le président Thierry Vernay, aura bien lieu, le dimanche 30 avril. Autre événement marquant : les Soirées d’athlétisme de SDE. « Elles se dérouleront les quatre vendredis qui suivent les interclubs, explique Alioune Ndiaye. Ce sont des soirées réputées où les athlètes dionysiens viennent concourir sur différentes épreuves. » Un peu plus de 300 personnes sont attendues pour la première d'entre elles, le vendredi 26 mai.

AR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.