Côté commerce / L’Atelier

Morgane, Christine et Alexandra (l’apprentie coiffeuse Katy était absente ce jour-là)
Morgane, Christine et Alexandra (l’apprentie coiffeuse Katy était absente ce jour-là)

 


Ici, c’est le 3 en 1 de la beauté et du bien-être : coiffure, esthétique, massage. Aux commandes du salon mixte L’Atelier (3, rue Auguste-Blanqui), Morgane et Alexandra. Ces deux-là se sont rencontrées par le biais d’un prof de coiffure commun. Morgane se souvient : « Il m’avait conseillé de bosser avec Alexandra. Vous allez bien vous entendre, avait-il prédit. » Et il avait eu du flair, tant leur indéfectible amitié et leur complémentarité professionnelle sont évidentes.


 Les amies ont suivi les traces du père de Morgane : il acquiert un premier salon au 131 rue Gabriel-Péri vers 1987 ; elles lui rachètent en 1995 ; le paternel se lance dans L’Atelier, prend sa retraite en janvier 2008 ; elles lâchent Péri et prennent sa succession. « En réalité, notre salon a été construit en même temps que l’immeuble, précise la jeune femme. D’ailleurs, on coiffe la première apprentie qui a aujourd’hui 89 ans ! » 


Et des habituées, elles en ont forcément. « Quand on en perd une, on perd une grand-mère. » Ici l’ambiance est familiale. « On n’est pas là que pour le tiroir-caisse. On prend le temps d’écouter. C’est sans chichis. » Et sans tape-à-l’œil : déco sobre et particulièrement zen des deux cabines où œuvre Christine, l’esthéticienne. Épilation, soins corps et visage. Et des massages relaxants d’une heure. Tout pour être belle et détendue, de la pointe des cheveux à la pointe des pieds. Ouvert du mardi au samedi (9h30/18h30. Fermé le mercredi de 12h à 14h). Avec ou sans rendez-vous (Tél. : 01 48 20 16 65).


Patricia Da Silva Castro


Le plus

Salon (homme, femme, enfant) 3 en 1. Ambiance familiale. Bonne humeur de l’équipe, comme Morgane et Alexandra – auto-surnommées Kiki et Kiki – qui se charrient gentiment. « Elles me font du bien », dit une habituée.


Le moins

Salon difficile d’accès les jours de marché, caché par les chalands.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.