Cultures

6B
/ Bienvenue dans la fosse !

"Capitol" de Marianne Pradier, huile et acrylique sur bois, 3 x 70 x 100 cm, 2017
"Capitol" de Marianne Pradier, huile et acrylique sur bois, 3 x 70 x 100 cm, 2017

Ils sont neuf artistes à s’être jetés dans la fosse. On parle là de celle d’une salle de concert, pas de celle où sont confinés les fauves. Le concept développé par nos neuf têtes brûlées est de mettre en forme la musique jouée par un groupe imaginaire de rock-métal répondant au doux nom de Color Pit. L’exposition éponyme qui se tient au 6b jusqu’au 12 octobre traite la violence, festive, que l’on retrouve dans ces concerts remplis de headbangers chevelus bruyants et exubérants.

Dès l’entrée, on tombe sur les inspirations colorées et fantaisistes d’Anne-Sophie Yacono, qui a monté cette exposition aux côtés d’Angi Réthoré. Une œuvre en grès et bois extraite de la première exposition parisienne de Yacono et intitulée Les Portes de Chatteland (sic) nous introduit à son installation baptisée Jungle qui s’étale comme un lierre psychédélique sur les parois du couloir.

On se balade ensuite entre des portraits de pitbulls stylisés et des tableaux circulaires illustrant un combat de coqs à l’issue que l’on devine funeste. Ces tableaux de Marianne Pradier répondent au Maelstrom d’Angi Réthoré (24 toiles qui forment une grande fontaine de couleurs) et à des impressions sur papier iridium (aspect métallique) chamarrées signées Boris Détraz. Les installations mécaniques de Benjamin Moutte qui s’actionnent aléatoirement titillent notre curiosité tandis que l’œuvre monumentale d’Elsa Tomkoviak jaillit du sol comme un spectre sonore (fréquences). On remarquera aussi l’éclat des céramiques en grès glacé du Norvégien Bjorn Mortensen, disséminées sur tout le parcours.

Le visiteur termine sur Agon, œuvre murale qui sert de stand où se vendent des goodies de Color Pit. On y trouve des chaussettes à l’effigie d’un groupe, des back patch, des coloriages, des t-shirts sérigraphiés…

Petit bémol cependant quant à la mise en espace. Ce « stand de merchandising » qui clôt la visite arrive donc en bout de chaîne, comme à la fin d’un concert, mais son isolement ne met que peu en valeur les créations qui y sont exposées. Dommage, si le concept avait été plus poussé, il aurait pu aisément tenir la place centrale qu’il était censé occuper dans l’exposition Color Pit. Aussi, le manque d’installation sonore rendait la visite un peu trop silencieuse pour un concert de rock-métal… Malgré tout cette musique semble avoir été inspirante !

MLo

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur