Sports

Tennis
/ Balles neuves pour le Sdus

Après quelques années difficiles, la section tennis du Sdus espère relancer, autour d’une nouvelle équipe dirigeante, la popularité de la balle jaune dionysienne en valorisant ses atouts et en fidélisant ses nouveaux adhérents.
Des stages de perfectionnement sont proposés aux enfants pendant les vacances.
Des stages de perfectionnement sont proposés aux enfants pendant les vacances.

« Aujourd’hui les joueurs de tennis ne sont plus des idoles pour les jeunes comme avait pu l’être Noah à l’époque ». Le constat formulé par Nicolas Mathey, président du Saint-Denis union sports (Sdus) tennis, est peu flatteur pour son sport de cœur. Il n’en demeure pas moins réaliste. « Dans nos cours juniors on entend peu les enfants s’identifier à Nadal ou Federer, même s’ils les connaissent. ». S’il reste le deuxième sport le plus pratiqué en France, le tennis pâtit depuis vingt ans d’une popularité en déclin (1 018 721 licenciés en 2017 contre presque 1 400 000 dans les années 1990). A rebours de la tendance nationale, la section tennis du SDUS, 270 adhérents, peut s’enorgueillir d’une hausse de 10% de ses effectifs depuis l’an dernier. La nouvelle équipe dirigeante, installée en janvier 2017 et composée d’adhérents de longue date, n’y est pas pour rien et espère poursuivre la dynamique. « Le bureau a été entièrement renouvelé, il nous faut du temps, mais nous avons plusieurs projets en cours. En attendant nous misons sur une plus grande proximité avec les adhérents. Nous sommes deux fois plus nombreux ce qui nous permet d’être plus à l’écoute », poursuit le nouveau président. Le club mise sur la disponibilité de ses équipes et la mise en place d’événements fédérateurs : trois permanences hebdomadaires, animations pendant Roland Garros ou encore un partenariat avec Paris VIII permettant des tarifs préférentiels (50 € l’année) aux étudiants de l’université, ont été mis en place.

Services à toute heure

Autres projets en cours, la reprise des tournois open et vétérans - organisés par le club et interrompus ces dernières années - ou encore les stages de perfectionnement pour les enfants pendant les vacances scolaires (prochaine session à partir du 16 avril). « L’idée est que les adhérents de tous âges puissent avoir la possibilité de prolonger la pratique, lors de stages, sur les créneaux en accès libre, y compris l’été, ou bien en compétition », précise Marie-Françoise Rohée, adhérente depuis 30 ans et désormais secrétaire du club. « À terme nous voulons relancer le pôle compétition pour accompagner les jeunes qui ont le temps et le niveau pour aller plus loin. » Avec sept terrains (en dur ou terre battue) dont quatre couverts, quatre enseignants et des créneaux de jeu chaque jour entre 8h et 22h, le club a les moyens de susciter quelques vocations. En attendant les futures idoles.

Corentin Rocher

Tennis pour tous

Soucieux de proposer une activité accessible et adaptée et différents publics, le club a pour projet d’ouvrir l’accès des courts aux joueurs en situation de handicap. « Une personne avec un handicap aux jambes nous a contactés pour savoir si elle pouvait venir jouer chez nous. Nous avons fait un essai et cela nous a confortés dans l’idée d’accueillir des personnes en situation de handicap sur nos courts », précise Nicolas Mathey. « Nous nous sommes rapprochés d’associations et structures compétentes car les entraîneurs doivent passer une formation spécifique pour enseigner auprès de ce public. L’objectif serait d’ouvrir un créneau en semaine avec un éducateur spécialisé. »

CR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.