À la une Sports

Water-polo
/ Baleine olympique !

Le week-end des 24 et 25 juin, le centre nautique a accueilli les 24 heures du water-polo. Lancée pour soutenir la candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2024, l’initiative a rencontré un franc succès.
Samedi 24 juin, l'équipe de France a affronté l'Allemagne pour un match de gala à la Baleine // photos de (©) Alexandre Rabia
Samedi 24 juin, l'équipe de France a affronté l'Allemagne pour un match de gala à la Baleine // photos de (©) Alexandre Rabia

« L’idée a germé il y a un an. On s’est mis autour d’une table et on s’est dit : “qu’est-ce qu’on pourrait faire de marquant à Saint-Denis pour promouvoir la candidature de Paris aux JO 2024 ?” C’est là que j’ai eu l’idée des 24 heures du water-polo. » Aux quatre coins de la piscine depuis le début de la matinée, Hervé Borie prend enfin cinq minutes pour souffler. Il faut dire que le président de l’association Saint-Denis union sports travaille depuis plusieurs mois sur ce grand projet, resté en suspens un long moment. « Dès qu’on touche à la candidature parisienne, si tu n’es pas dans la boucle officielle, tu n’as rien. Les instances fédérales n’ont pas cru à notre projet tout de suite, mais finalement ils ont réussi à nous planifier l’équipe de France. » 

Dès 9h30, les sportifs français plongent dans la piscine de La Baleine, sous l’œil ébahi des 200 enfants installés en tribunes. Quelques minutes plus tard, ces derniers sont invités par les poloïstes à les rejoindre dans le bassin. Pendant près d’une heure, les tricolores vont échanger conseils et sourires avec les champions en herbe. « On voulait mettre en avant les deux extrêmes, les débutants et les joueurs de haut niveau, explique Julie Eissen, présidente du club de Noisy-le-Sec, qui a piloté le projet en coopération avec les clubs de Saint-Denis et de Livry-Gargan. Les professionnels ont joué le jeu en signant des dizaines d’autographes et en prenant des photos avec les gamins. C’est que du bonheur. »  Alors que les après-midis étaient réservés aux finales de Nationale 3 (lire ci-dessous), le temps fort du week-end s’est déroulé le samedi soir, lors du match opposant la France à l’Allemagne. Une rencontre internationale qui a permis aux tribunes du complexe nautique d’afficher complet.

Parmi les personnalités politiques présentes, le maire Laurent Russier a répété l’importance d’organiser un tel événement sur le territoire dionysien. « Ce sont les Jeux de Paris mais aussi de Saint-Denis, avec notamment la piscine de Marville. C’est un symbole fort qu’une grande nation comme l’Allemagne accepte notre invitation. Cela montre que nous avançons main dans la main et surtout que nous sommes déterminés à aller au bout. » Au-delà de l’aspect matériel, Hervé Borie voit surtout une occasion en or pour Saint-Denis de sortir des clichés. « En tant que vieux dionysien, j’ai une nostalgie de 1998. Ce qui m’intéresse, c’est d’avoir un événement qui fédère tout le monde, peu importe la catégorie sociale, les origines ou la religion. On veut prouver que notre banlieue est capable d’accueillir le monde. » Réponse le 13 septembre à Lima, au Pérou. 

Alexandre Rabia

Le Sdus en Nationale 2, mais… 

Saint-Denis a profité des 24 heures du water-polo pour organiser les finales de Nationale 3. Le Sdus était en lice avec Noisy-le-Sec, Strasbourg et Angers. Après un succès 12 à 10 acquis dans les dernières secondes face à Strasbourg le samedi, les Dionysiens ont remis le couvert le lendemain contre Angers, glanant par la même occasion leur ticket pour la Nationale 2. Malheureusement, le club pourrait rester en N3. « Pour l’instant, la montée est neutralisée car nous ne sommes pas certains de pouvoir assumer financièrement, souffle Hervé Borie. Il faut aussi voir avec les joueurs leurs disponibilités quant à la saison prochaine. » Les athlètes du Sdus se laissent quelques jours pour réfléchir à la situation. 

AR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.