À la une En ville

Transports en libre-service
/ Autolib’ avance, Vélib’ stagne

Deux stations dionysiennes d’Autolib’ sur trois sont en service. Les stations de Vélib’, quant à elles, n’ouvriront pas avant le printemps, dans le meilleur des cas.
L'une des setp places d'Autolib' que compte la station de la Porte de Paris (3, rue Gabriel-Péri).
L'une des setp places d'Autolib' que compte la station de la Porte de Paris (3, rue Gabriel-Péri).

L’Autolib’ fait enfin son apparition à Saint-Denis. Deux ans après l’adhésion de la Ville au syndicat mixte syndicat Autolib' et Vélib' Métropole, deux stations sont en service. La première est située dans le sud au 8, avenue George-Sand, à proximité de la station de métro du Front-Populaire à la Plaine. D’une capacité de six voitures, elle est fonctionnelle depuis le 22 janvier. La deuxième se trouve au 3, rue Gabriel-Péri à la Porte de Paris. En service depuis le lundi 5 février, la station compte sept places.

Composée de six bornes, une troisième station est située au 24, rue des Cheminots à côté des bureaux de la SNCF et de la station la Plaine/Stade-de-France (RER D), mais elle ne devrait être opérationnelle qu’en mars. Le gros des travaux est terminé, mais le raccordement électrique n’a pas encore été fait par Enedis. Il devrait être réalisé d’ici la fin du mois de février. Selon le syndicat mixte, l’ouverture de la station est prévue la semaine du 12 mars.

Combien ça coûte ?

La Ville a payé 60 000 euros pour chaque station, soit 180 000 euros au total. À terme, le coût sera nul pour le contribuable, selon la municipalité. La société Autolib’ du groupe Bolloré paiera à la collectivité une redevance d’occupation du domaine public de 750 euros à l’année par place. « En 12 ans, l’investissement est remboursé », assure-t-on du côté de la Ville.

Comment ça marche ?

Il suffit d’avoir au minimum 18 ans et le permis de conduire. Il est aussi possible de charger son véhicule électrique. Les tarifs et les modalités de fonctionnement sont disponibles sur le site www.autolib.eu/fr

Retard pour le Vélib’

L’installation des nouveaux Vélib’ a pris du retard. Au 20 février, aucune nouvelle station n’a encore été installée. Deux anciennes stations JCDecaux, situées à la Plaine, ont été démontées sans être remplacées. Initialement prévu du 1er janvier au 31 mars, le déploiement des stations à Saint-Denis a déjà été repoussé de 6 à 8 semaines. Le nouveau prestataire, Smovengo, a eu des difficultés pour remplacer les stations existantes à Paris. La société a décidé de concentrer ses efforts dans la capitale, au détriment des communes de proche banlieue. Ce que regrette la Ville. Elle demande « que le service soit opérationnel au printemps », au plus tard le 1er juin pour l’ensemble des quinze stations, ce qui représente environ 450 vélos. Il est possible de suivre l’évolution de cette mise en place sur le site www.velib-metropole.fr

Carte des emplacements des stations à cette adresse

Aziz Oguz

Pour en savoir plus: 

Réactions

Le Vélib électrique ça change la vie. On peut traverser la banlieue d'est en ouest en trente minutes sans se fatiguer (exemple porte des Lilas à place de clichy en vingt minutes). Avec ce vélib électrique plus besoin de prendre le métro. En septembre 2018 quand les quinze stations de Saint-Denis seront installées, le nouveau Vélib déchargera un peu la ligne 13. Dommage que le changement d'opérateur ait été mal préparé et que l'installation des nouvelles stations ait pris tant de retard. En ce mois de février 2018 les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne possèdent déjà plusieurs stations. Seule la Seine-Saint-Denis n'en a aucune. On voit bien que SMOOVENGO et le groupe MULLIEZ maltraitent la Seine-Saint-Denis. Un peu comme la RATP avec le tramway T1 sous-dimensionné avec une faible fréquence de passage.
Boulevard Félix Faure à Aubervilliers la première station de Seine-Saint-Denis du nouveau Vélib vient d'être installée.
Autolib est arrivé à Saint-Denis ! Ou pas. Depuis la mise en service initiale il y a un mois, la borne a fonctionné pendant cinq jours, est tombée en panne deux fois. Ca fait bientôt trois semaines qu'elle ne marche plus ! Le service client Autolib prétend que c'est du ressort de la mairie. Quelqu'un va-t-il faire quelque chose ou alors les sept emplacements si longtemps attendus ne servent-ils qu'à faire joli ?

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur