À la une Cultures

Académie Fratellini
/ Au diable l’attraction terrestre

Avec leurs Petites histoires sans gravité, les trois artistes de la compagnie Underclouds ont pris l’expression « Cul par-dessus tête » au pied de la lettre.
Le retour de la marche au plafond
Le retour de la marche au plafond

Après « Capillotractées », le spectacle littéralement tiré par les cheveux, l’Académie Fratellini poursuit son exploration des disciplines rares ou anciennes. Les jeudi 12, vendredi 13 et dimanche 15 avril, la compagnie Underclouds proposera un numéro renversant avec Petites histoires sans gravité qui remet au goût du jour… la marche au plafond.

Gaelle Esteve, Claire Nouteau et Amélie Kourim sont les trois « mouches humaines » qui se baladent les pieds attachés à des courroies, suspendues à quelques mètres au-dessus du sol. Dans une structure cubique, spécialement conçue, ces trois marcheuses tentent de déjouer les lois physiques de la gravité pour voir le monde autrement. Elles se meuvent de façon synchronisée ou libre, mêlant art circassien, poésie du corps, projection lumineuse et sonore. Ce spectacle sans parole sera présenté sous le Grand Chapiteau, un retour aux sources.

La compagnie se produira à domicile puisque Chloé Moura, sa fondatrice et co-metteuse en scène du spectacle, a été diplômée en fil et marche au plafond à l’Académie Fratellini. Durant ses études, elle y croise Mathieu Hibon, funambule autodidacte avec qui elle monte en 2011 l’Underclouds cie. Dans la foulée, ils créent leur spectacle de funambules migrateurs : Le Funambus, un bus transformé en structure pour équilibristes avec lequel ils tournent de 2012 à 2014. 

Les trois marcheuses ont elles aussi intégré l’académie dionysienne pour y parfaire certaines de leurs spécialités. Le trapèze ballant, la corde volante et la marche au plafond pour Amélie Kourim, la corde lisse pour Claire Nouteau et la corde en boucle pour Gaelle Esteve. Les Dionysiens ont pu découvrir cette dernière l’an passé lors d’une performance vertigineuse sur les colonnes de la basilique à l’occasion de la taille de la première pierre du nouveau chantier de la flèche.

Gageons que ces jeunes performeuses sauront se jouer des lois de l’apesanteur et user de leur pouvoir d’attraction pour subjuguer le public.

 

MLo

 

Académie Fratellini

1-9 rue des Cheminots

Tarifs : 18 > 5 €

Horaires : Jeudi 12 et vendredi 13 avril à 19h30, dimanche 15 avril à 16h.

 

 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.