@ vous

Police municipale
/ Au-delà de la polémique

Nom ou initiales: 
LEFEBVRE Gisèle

Au-delà de cette polémique autour des heures supplémentaires de la police municipale, je voudrais rappeler qu'elle coûte cher à la ville et que nous la retrouvons forcément dans l'augmentation de nos impôts locaux.
Pourquoi devrions-nous pallier à la défaillance de l'Etat qui ne nous donne pas les effectifs policiers nationaux auxquels une ville de plus de 100 000 habitants comme Saint-Denis a droit pour assurer notre sécurité et mener un travail d'investigation dans tous les points de deals de la ville.
Les services du Ministère de l'Intérieur reconnaissent eux-mêmes que Saint-Denis est une des villes les plus criminogènes de Seine-Saint-Denis et la ville où le taux d'effectifs policiers est le plus bas ! Chercher l'erreur !
Aussi, il me semble que nous devons plutôt nous battre, tous ensemble (Maire, Elu-e-s, dionysien-ne-s), pour obtenir les 200 policiers nationaux qui nous manquent plutôt que de recruter encore plus de policiers municipaux qui n'ont d'ailleurs pas les mêmes pouvoirs d'intervention que les nationaux.

Police municipale

Réactions

Pourquoi plus de policiers nationaux ? Pour pouvoir leur cracher dessus ? Vu la considération que montre la Municipalité vis à vis de la Police, inutile que l'Etat se fatigue à envoyer plus de policiers. Ils ne seront pas aidés par la Municipalité (mauvaise volonté dans la résorption de l'habitat insalubre, des squats, des installations sur la voie publique hors la loi, absence de caméras, lutte contre les incivilités, les rodéos, ...). Pire, ils seront la cible de la Maire pour tous les maux qui ne manqueront pas de continuer de s'abattre sur Saint-Denis (délinquance, drogue, prostitution, etc.)

Pourquoi investir dans une police municipale ? pour justement être crédible lorsqu'on demande deux cents policiers nationaux de plus. Quand on fait le maximum pour la tranquillité publique dans sa ville, alors on peut réclamer davantage de policiers nationaux au Ministère de l'Intérieur. Étant donné ses gros moyens financiers, la ville de Saint-Denis ne fait pas le maximum pour la tranquillité publique. Il faut élargir la mission des policiers municipaux dionysiens à la lutte contre les trafics et les équiper en conséquence.

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur