À la une En ville

Éducation
/ Au boulot, ciboulots !

Durant un an, une classe de l’école Jules-Vallès a participé à une expérience scientifique dont le but est d’améliorer l’apprentissage.
Des CM2 de Vallès se sont entraînés à contrôler leurs cerveaux pour mieux apprendre
Des CM2 de Vallès se sont entraînés à contrôler leurs cerveaux pour mieux apprendre

La plaisanterie est célèbre. Demandez à un enfant de nommer un objet blanc puis un autre, et un autre encore… puis de répondre rapidement à la question : « Que boit la vache ? » Il y a de fortes probabilités qu’il réponde du lait. L’erreur ne provient pas d’une méconnaissance, tout le monde sait que les vaches boivent de l’eau. Alors pourquoi se trompe-t-on ? Le cerveau a deux stratégies pour répondre à un problème : les automatismes (la stratégie heuristique), rapides mais parfois erronés ; et la stratégie algorithmique qui conduit toujours à la bonne solution, mais qui est plus lente. L’erreur proviendrait donc du fait que le cerveau n’a pas réussi à contrôler (les chercheurs disent inhiber) la réponse rapide qui associe vache et lait. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut s’entraîner.

C’est ainsi qu’une classe de l’école Jules-Vallès a été transformée en un petit laboratoire. Durant un an, les élèves de CM2 d’Emmanuel Papelier ont participé à une véritable recherche scientifique collaborative, avec 200 autres classes en France. Cette expérience, dirigée par les professeurs Olivier Houdé et Grégoire Borst de l’université Paris Descartes et de la Sorbonne, avait pour objectif de montrer qu’en entraînant les élèves à « inhiber les automatismes erronés », c’est-à-dire à résister aux réponses réflexes qui entraînent des erreurs, on les aiderait à mieux apprendre et réussir. Et ce dans tous les domaines : lire, écrire, compter, penser (ou raisonner) et respecter autrui. « Les élèves étaient très emballés à l’idée de participer. Et l’enthousiasme est resté intact tout au long de l’année », témoigne Emmanuel Papelier.

Avant de commencer l’expérience, il a fallu récolter les erreurs des élèves liées à des automatismes. Des exemples ? Considérer que le nombre 0,276 est plus grand que 0,9 ou écrire « Il les manges ». Comme dans la plaisanterie sur la vache qui boit du lait, ces erreurs ne sont pas liées à une méconnaissance, mais à un automatisme. Comment faire pour améliorer ? Tout simplement en exerçant comme un muscle le cortex préfrontal, partie du cerveau siège de la résistance cognitive, par le biais de jeux et d’exercices adaptés. Et ça marche ? Si Emmanuel Papelier reste prudent, il a néanmoins pu observer que les progrès de ses élèves sur la question de l’ordre de grandeur des fractions sont intervenus « plus rapidement que ceux de [ses] collègues ! ». L’an prochain, il s’occupera d’une classe de CP. Il sait déjà qu’il s’appuiera sur certains exercices de l’étude pour construire ses cours.

Arnaud Aubry

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur