En ville

9 rue Delaune.
/ Évacuation en raison de péril imminent

23 novembre 2017, évacuation d'un immeuble insalubre au 9, rue Delaune à Saint-Denis.
23 novembre 2017, évacuation d'un immeuble insalubre au 9, rue Delaune à Saint-Denis.

Jeudi 23 novembre au matin, l’immeuble situé au 9 de la rue Delaune a été évacué pour raison de péril imminent. Les services sociaux avaient pris contact avec les habitants depuis quelques temps ont préparé la prise en charge des locataires en titre et des propriétaires occupants afin de trouver des solutions de relogement.

Des étais devraient être installés dans les jours qui viennent. Les deux commerces situés en rez de chaussée du 9, rue Delaune resteront normalement ouverts.


Réactions

Bonsoir. @S. Banse. J'ai du mal saisir ce langage "technique" comme dirais S. PEU. Les habitants sont évacués mais pas les commerces. Péril imminent et étai... signifie pour moi que l'immeuble risque de s'effondrer. Je me trompe?? PS: Il ne faudrait pas qu'on retrouve les commerçants sous les gravats. Et qu'on parlait technique...
ca y est, on commence à mettre tous les immeubles de la gare en péril pour les racheter à petits prix
En fait, l'arrêté de péril imminent concerne les logements et les parties intérieures de ces derniers (plafond, escalier…), non pas les fondations de l'immeuble. Cela permet de garder les commerces ouverts. L'un d'entre eux devra s'accommoder de la présence d'étai.
@Fatima Avant de racheter, ils laisseront l'immeuble en jachère pendant plusieurs années, pour que les sqatteurs, dealers et autres occupent l'immeuble et pourrissent le quartier. Ils pourront acheter à très bas prix, c'est ce qu'ils font depuis 20ans..exemple 48 rue du Corbillon, rue Ernets Renan, rue Gabriel Péri....
@abdel Vous avez oublie "servira de refuge à des terroristes" et "sera détruit par l'intervention de la police" ...
. Il y a dans cet immeuble des co-propriétaires occupants et des locataires, en conséquence c'est une co-propriété et non un bien appartenant à la ville. "Mettre un immeuble en Péril" répond à des procédures très strictes et pose plus de problèmes que d'avantages. Quant au délaissement d'un immeuble pour pouvoir le racheter à bas prix, j'espère que vous ne croyez pas ce que vous écrivez ou alors il vaut mieux avant d'écrire se renseigner sur les règles d'urbanisme, le droit de préemption et les règles de co-propriété ainsi que sur le fardeau que représente pour une ville un immeuble en jachère.
@Tiv Contrairement à vos discours, les miens se vérifient facilement dans la rue.. Quand vous parlez de St-Denis, on a toujours l'impression qu'on ne parle pas de la même ville, qu'on ne parle pas de la ville la plus criminogène de France depuis 10ans et pourtant les chiffres le prouvent tous les ans malheureusement.
Abdel, tif oppose à vos propos ineptes une argumentation sérieuse, basée sur des réalités, des procédures des faits.Vous pourriez éventuellement contester intelligemment ,mais non, vous persistez dans vos élucubrations politiciennes. Vous avez choisi un camp celui du mensonge et du dénigrement. Je pense que vous ne pouvez faire mieux
@democratie que vous êtes intelligent...mais qui vous a nommé pour délivrer les bon et les mauvais points entre 2 personnes adultes. La seule réalité que tout le monde constate depuis 2 décennie c'est les ghetto de St-Denis que vous entretenez, et que vous niez, les chiffres parlent, on est la ville la plus criminogène de France depuis l'arrivé au pouvoir de Braouzec, S.Peu, Paillard...est-ce un hasard????? je pense pas, ces chiffres n'ont cessé d'augmenter et Paillard nous explique "qu'il fait bon vivre à St-Denis..c'est d'ailleurs pour ça qu'on ne le voit jamais sur St-Denis, il y fait tellement bon vivre qu'il fuit la ville. Vous pouvez nier la réalité autant que vous voudrez, mais tel un boomerang elle reviendra toujours
Et le 9 rue Auguste Delaune était géré par, devinez le syndic ? Le syndic SDC ! Hé oui, encore un immeuble frappé d'arrêté de péril, et que l'on devine très mal géré par le syndic SDC !

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur