À la une En ville

Mathieu Hanotin
/ « Ce n’est pas une entrée en campagne »

L’ancien député socialiste de la 2e circonscription Mathieu Hanotin a officiellement lancé son nouveau mouvement « Notre Saint-Denis », jeudi 24 mai en présence d’une centaine de personnes, salle de la Légion d’honneur.
Mathieu Hanotin a lancé officiellement son nouveau mouvement jeudi 24 mai, salle de la Légion d'Honneur
Mathieu Hanotin a lancé officiellement son nouveau mouvement jeudi 24 mai, salle de la Légion d'Honneur

Le JSD : Sur quelles bases lancez-vous ce nouveau mouvement politique ? Le groupe PS du conseil municipal n’est-il pas à la manœuvre ?

Mathieu Hanotin : Pour ce lancement nous nous sommes appuyés sur des gens qui s’étaient déjà signalés auprès de nous. Mais surtout c’est une démarche nouvelle que nous inaugurons. Nous sommes sur le chemin des municipales mais ce n’est pas une entrée en campagne, ni le début de la liste de Mathieu Hanotin pour 2020. L’idée c’est de rassembler toutes celles et ceux qui veulent s’investir pour un avenir meilleur à Saint-Denis. À la fin de la démarche il y aura bien en revanche la volonté de proposer une alternative pour inventer autre chose, car l’état actuel de la ville ne nous convient pas. Oui, il y a une proximité naturelle avec l’opposition municipale, mais ce premier rendez-vous était tout sauf une réunion de section du Parti socialiste. On a d’ailleurs vu plein de nouvelles têtes prendre la parole et animer les débats. Plutôt que de penser le remplacement d’une majorité par une autre, on réfléchit à la bonne alternative politique. Quel est l’agenda pour changer Saint-Denis à partir de 2020 ? Il faut une étincelle, parce que les choses sont beaucoup trop statiques.

Le JSD : Cette première phase passe par un diagnostic ?

MH : Notre objectif premier est de structurer une vision prospective de ce que sera Saint-Denis en 2030. On se donne un an. On veut donc établir un diagnostic juste, pour ne pas être dans la caricature qui viserait à rejeter en bloc ce qui a été fait par d’autres. Notre maître mot : lucidité face aux problèmes. Pour ce faire on veut changer de méthode de travail. On veut montrer qu’il n’y a pas de fatalité mais qu’il faut se poser les bonnes questions.

Le JSD : Quel est l’état de vos relations avec le PS  ? Vous donnez le sentiment de prendre de la distance ?

MH : On peut le dire comme ça… mais je reste adhérent du PS. Par contre je n’ai plus de responsabilité au bureau national, ni au niveau fédéral. Je me concentre sur mon mandat de conseiller départemental délégué aux grands évènements et aux sports, parce qu’il y a un vrai enjeu pour le territoire. Pour le reste je pense que la gauche telle qu’elle est structurée aujourd’hui n’est pas en mesure de gagner des élections nationales. C’est valable pour le PS, comme les autres. Et je n’ai pas envie de perdre mon temps dans des chamailleries politiques. J’ai donné.

Propos recueillis par Yann Lalande

contact@notresaintdenis.fr, facebook, twitter

Réactions

Le mieux pour les dionysiens c'est qu'il aille polluer une autre ville. Une alternance à gauche (ou au centre gauche) pourquoi pas ... mais sûrement pas avec ce genre de zigoto sans épaisseur intellectuelle ...
Ça ressemble beaucoup à une entrée en campagne. Occuper le terrain comme l'a fait S. PEU pour les législatives. Il part tôt. Son problème est qu'il manque de réseaux dans les quartiers. Son avantage la plaine Saint Denis qui est en dehors des réseaux de la majorité municipale et qui vote beaucoup plus que les quartiers et qui a une exigence plus forte sur les services municipaux. La question est de savoir que fera le PSG qui a mangé beaucoup de couleuvre pendant la mandature...
Pour gagner un marathon il faut partir de loin. Comme en 2014 s'il attend le dernier moment pour dévoiler son programme aux électrices et aux électeurs, Mr Hanotin est sur d'être battu. A vingt-deux mois du premier tour des élections municipales il est pire que temps pour les différent(e)s candidat(e)s de publier les grandes lignes de leurs programmes 2020-2026 de gestion de Saint-Denis. C'est plus démocratique car cela laisse plus de temps aux électrices et aux électeurs pour décortiquer les différents programmes et mesurer l'impact de chaque mesure proposée. Attendre d'être à douze semaines du premier tour des élections municipales pour révéler la totalité de son programme, c'est ne pas respecter les 46000 électrices et électeurs inscrits sur la commune de Saint-Denis.
La Ville de Saint-Denis refuse d'armer sa Police Municipale, réduit les missions de celle-ci à des tâches ayant peu d'intérêt, générant de la démotivation, créant du turn-over. Lequel turn-over coûte cher à la Ville car il provoque une augmentation des budgets recrutement et formation. Ces budgets n'étant pas indéfiniment extensibles, cette gestion entraîne un cercle mauvais. Quelles sont les idées de Mr Hanotin pour la tranquillité publique et pour la sécurité à Saint-Denis ? S'il est élu dimanche 29 mars 2020 maire de Saint-Denis alors Mr Hanotin donnera-t-il des missions claires de lutte contre les trafics et de lutte contre la délinquance aux Policiers Municipaux ? Équipera-t-il ceux-ci d'armes de catégorie B comme le lui permet le décret 2016-1616 du 28 novembre 2016 relatif aux conditions d'armement des agents de police municipale (pour les fonctionnaires ayant réussi la formation préalable de 45 heures au maniement des armes et ayant obtenu l'attestation du CNFPT) ?
Ce monsieur est revenu nous voir à Saint Denis. C'est gentil.. Par contre, nous n'avons pas oublié qu'il a appelé à voter Stéphane peu
@Mourad: je trouve vos propos souvent ambigus quant à Russier et définitifs quant il s'agit d'autres candidats à la mairie. Vous n'habitez pas Saint-Denis, alors laissez les dionysiens faire librement leur choix. Vous serez ainsi plus crédible lorsque vous évoquez l'affaire Paris 8.
@georges - Bonjour Georges - En y passant 6 jours sur 7 à St-Denis, j'ai plus de liens avec la ville qu'un grand nombre de conseillers municipaux qui eux n'habitent pas St-Denis et dont leur mission se limite à assister à 10 conseils municipaux par an et passer à la caisse. Je ne vois pas en quoi je suis ambigu avec Laurent RUSSIER ! Je trouve son discours plus "honnête" que ses prédécesseurs mais cela s'arrête là ! Jamais au grand jamais je ne soutiendrais une personne qui organise des réunions avec M.Messaoudene (je vise clairement Laurent RUSSIER) ... Quant à M.Hanotin, je vous livre mon opinion mais vous gardez bien entendu votre libre arbitre de penser autrement ... C'est justement ce qui manque sur ce site : la contradiction ! Cordialement Mourad
On peut reconnaitre à M Hanotin une confiance aveugle en lui. Après avoir démissionné de son mandat municipal, et donc de son rôle de chef de l'opposition, et disparu des radars pour soutenir B. Hamon, il a l'applomb nécessaire pour distribuer des tracts avec son portrait en grand titré "opposition municipale". Je trouve son attitude méprisante vis à vis des électeurs mais également des élus de l'opposition qui font leur travail depuis 2014 au conseil municipal et dans la ville, contrairement à lui. Opportuniste et nombriliste jusqu'au bout. Enfin, il va être occupé par la plainte en diffamation déposée contre lui et Mediapart, cela laissera peut-être de l'espace au groupe PS de St Denis.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur